Cocteau Art

Toute sa vie, le poète a dessiné autant qu'il a écrit, son graphisme est connu dans le monde entier : dessins, décors de théâtre, lithographies, gravures, sculptures, fresques... Cette œuvre est considérable.
En 1957, il rencontre un couple d'artistes Marie Madeleine Jolly et Philippe Madeline. Dans leur atelier il crée plus de 300 céramiques, dessine les poèmes-objets et bijoux.
Les céramiques présentées sur ce site font parties de l'édition originale dont les modèles ont été créés du vivant du poète à la poterie "Madeline-Jolly" de Villefranche sur Mer, de la fin de l'année 1957 jusqu'en 1963, date de sa mort.

…J'ai visité les terrasses incultes d'une poterie exquise qui domine Villefranche. Les lilas, les iris, les giroflées sauvages embaument. Un jeune boulanger de Lenain, enfariné de plâtre, pousse dans les fours des galettes incombustibles que Marie-Madeleine Jolly destine à être consommées par les yeux. Tout cela dans l'air vif des hauteurs, ressemble à une ferme imperméable aux miasmes de l'actualité…

Jean Cocteau
Extraits d'interview pour le journal "La vie des métiers" ; édition "L'artisan d'art" 1958

Il a dit et écrit : …«être fier d'être devenu artisan-céramiste». C'était beaucoup d'honneur à notre métier. Disons plutôt qu'il est passé à travers, ne retenant que l'essentiel et ne s'arrêtant à aucun des divers procédés connus et créant son propre style, net, dépouillé, se contentant de "tatouer la terre". Il est resté dans ce domaine le grand dessinateur admiré de tous, utilisant simplement d'autres matériaux pour s'exprimer.

Philippe Madeline
Catalogue raisonné des poteries de Jean Cocteau

…La poterie m'a sauvé la vie ! Elle m'évite d'utiliser l'encre qui est devenue trop dangereuse car tout ce que l'on écrit est systématiquement déformé par ceux qui le lisent…
…Picasso m'avait dit que si je mettais une céramique au four, j'étais perdu. Mais j'ai toujours eu le goût de me perdre avec délice…

Description de l'image

Grand chèvre cou, vase en forme, 1958.

Hauteur : 60 cm
Tirage : 20 exemplaires.

Jean Cocteau présentant la pièce « Les Trois-Yeux » 1958,

La céramique préférée de son ami Picasso.

Jean cocteau, Marie Madeleine Jolly et Philippe Madeline sortant de l’atelier de Villefranche sur mer.